...Le général de Gaulle
 

Cliquer pour aller  la page


Cliquer pour atteindre la page

Cliquer pour aller  la page

Cliquer pour aller  la page

Cliquer pour aller  la page
La solidarité
Le procès

Le monument
Le général de Gaulle
Les présidents
Le message chrétien
Le pardon
La ville
Les rues
Les commémorations

Cliquer pour atteindre la page

Le massacre d'Ascq a eu un grand retentissement dans la France entière. Les plus hautes personnalités françaises ont tenu à rendre hommage aux familles des massacrés.

Le 29 Juin 1947, le général de Gaulle vient faire un pélérinage sur les tombes des massacrés.

A cette époque, l'ancien chef du gouvernement de la libération n'a plus aucune responsabilité officielle.

Il vient de créer un nouveau parti, le RPF (Rassemblement du Peuple Français).

La photo le montre accompagné de messieurs

Gabriel Hétuin, président de "ceux du dernier peloton" et Isidore Hofman, le maire d'Ascq.

Reconnaissants de l'action de "l'homme du 18 juin", les habitants de la ville se pressent en nombre sur le passage des personnalités.

Ascq devient l'un des pélérinages de la mémoire douloureuse de la seconde guerre mondiale. Et c'est le chef de la France libre qui, le premier, fait ce pélerinage.

Au tertre des massacrés, il dépose une immense croix de Lorraine en fleurs.

Tout un symbole.

  Avril 2004 / SHE / Villeneuve d'Ascq