...Le message chrétien
 

Cliquer pour aller  la page


Cliquer pour atteindre la page

Cliquer pour aller  la page

Cliquer pour aller  la page

Cliquer pour aller  la page
La solidarité
Le procès

Le monument
Le général de Gaulle
Les présidents
Le message chrétien
Le pardon
La ville
Les rues
Les commémorations

Cliquer pour atteindre la page

L'engagement chrétien est très profond à Ascq. Le chanoine Wech, de retour à Ascq après l'odieux massacre de son successeur l'abbé Cousin, pense que seule la paix peut apporter la vraie justice.

Les veuves, qui ont souhaité le retour du chanoine Wech, offrent à l'église paroissiale saint Pierre, un chemin de croix , béni par le cardinal Liénart le 10 avril 1949.

I
l symbolise le calvaire qu'elles-mêmes ont vécu lors de la Semaine Sainte de 1944.

Le 4 avril 1964, pour marquer le vingtième anniversaire du massacre, l'association des veuves, présidée par madame Guermonprez,

entreprend un pélerinage à Rome, en compagnie du doyen Wech, pour y rencontrer sa sainteté le pape Paul VI .

La photo montre le doyen, les veuves et leurs familles lors de leur entretien privé avec sa sainteté.

A cette occasion, le cardinal Liénart les félicite par ces mots "Puisse le grand exemple de charité chrétienne poussée jusqu'au pardon qu'ont donné les ascquois que le Saint Père a béni, entraîner le monde vers la paix."

 
    Avril 2004 / SHE / Villeneuve d'Ascq