...La ville
 

Cliquer pour aller  la page


Cliquer pour atteindre la page

Cliquer pour aller  la page

Cliquer pour aller  la page

Cliquer pour aller  la page
La solidarité
Le procès

Le monument
Le général de Gaulle
Les présidents
Le message chrétien
Le pardon
La ville
Les rues
Les commémorations

Cliquer pour atteindre la page

Aujourd'hui, Ascq, village martyr, qui a reçu la croix de guerre et la croix de chevalier de la légion d'honneur, est englobé, depuis 1970, dans un ensemble plus vaste dénommé Villeneuve d'Ascq.

Le 4 février 1970, Ascq fusionne avec les communes voisines de Flers et d'Annappes pour porter le nom de ...Villeneuve en Flandres.

Les Ascquois, l'association des veuves, les personnalités locales s'émeuvent de cette situation et réclament que "le nom d'Ascq soit maintenu dans le nom de la nouvelle commune."

Le 18 février, le préfet accède à cette demande

et le 25 février, c'est le nom de Villeneuve d'Ascq qui est officiellement donné à cette ville nouvelle.

La croix de guerre avec étoile de vermeil est attribuée à la commune d'Ascq par décret du 11 novembre 1948 du secrétaire d'état aux forces armées Max Lejeune.

Elle sera officiellement remise à la commune le 3 Avril 1949 lors du cinquième hommage aux morts de la guerre 1939-1945.
C'est le général Dumas qui épingle cette distinction sur un coussin aux armes d'Ascq.

Lors de la commémoration de 1952, le général Malagutti remet la croix de la légion d'honneur à Ascq en présence de monsieur Maurice Schumann, alors sous-secrétaire d'état aux affaires étrangères.

Enfin, en 1994, lors du cinquantième anniversaire, le maire de Villeneuve d'Ascq remet la médaille de la ville à chaque famille de massacrés.

 
    Avril 2004 / SHE / Villeneuve d'Ascq